Et si on parlait parfum

Dans notre région, nous sommes à l’honneur avec la ville de Grasse qui est connue dans le monde entier à cause du parfum. De nombreuses parfumeries ont dû cesser leur activité mais heureusement il y a eu un regain d’enthousiasme et la renommée est désormais au beau fixe.

Parfum vient de « par la fumée ». Que nous puissions brûler afin d’émettre de la fumée de bonne odeur. La parole de Dieu nous parle de renommée et de parfum. La renommée de Christ et la bonne odeur de Christ !

Jésus parcourait les villes et les villages, sa renommée se répandait de plus en plus, même au-delà d’Israël (en Syrie). Luc 4:37, Luc 5:5 et Matthieu 4:24

Ce n’est pas Jésus qui proclamait qu’Il avait une bonne renommée, mais les témoins oculaires, ceux qui reconnaissaient en Jésus un envoyé de Dieu.

La bonne odeur de Christ :

2 Corinthiens 2:15 : «Nous sommes, en effet, pour Dieu le parfum de Christ!»

2 Corinthiens 3:18 : «Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur.»

Il nous est arrivé d’être dans un espace clos où il y avait une certaine odeur, un parfum agréable, et en sortant de cet endroit, nous avons transporté cette odeur pendant un bon moment : le parfum, nous, nous ne le sentions plus, mais ceux qui étaient autour de nous en profitaient.

De même, si nous sommes en présence de Christ, son parfum nous imprègne de son odeur.

Depuis la sortie d’Egypte, le parfum tient une grande place dans la vie du peuple de Dieu, institué à cause des sacrifices, faire bruler des parfums en l’honneur de l’Eternel. Apporter cette bonne odeur de louange et de reconnaissance à Dieu qui se plait dans la louange de ses enfants.

Par ces exhortation et encouragement, restons transformés de gloire en gloire pour répandre Son parfum et que la renommée de Christ soit pour Sa gloire et pour ceux qui nous côtoient.

Soyons bénissants !

 

Marc Maggio